Français en Chansons
La Rivière de Notre Enfance - Michel Sardou

La Rivière de notre enfance (2004)

est une chanson interprétée en duo par Garou et Michel Sardou. Elle se hisse à la première place du top single durant cinq semaines et s'écoule à 462,500 exemplaires.

The River of Our Childhood (2004)

is a song interpreted as a duet by Garou and Michel Sardou. It climbed to the top of the singles charts for five weeks and sold 462,500 copies. 

https://youtu.be/xz_8pS0PUBE

https://youtu.be/hou3mnvNgWo 

Version Instrumentale Version Chantée
(Un chanteur interprète le guide vocal)

La rivière de notre enfance (2004)

Je me souviens d'un arbre,
je me souviens du vent
De ces rumeurs de vagues
au bout de l'océan
Je me souviens d'une ville,
je me souviens d'une voix
De ces Noëls qui brillent
dans la neige et le froid

Je me souviens d'un rêve,
je me souviens d'un roi
D'un été qui s'achève,
d'une maison de bois
Je me souviens du ciel,
je me souviens de l'eau
D'une robe en dentelle
déchirée dans le dos

Ce n'est pas du sang
qui coule dans nos veines
C'est la rivière de notre enfance
Ce n'est pas sa mort
qui me fait d'la peine
C'est de n'plus voir
mon père qui danse

Je me souviens d'un phare,
je me souviens d'un signe
D'une lumière dans le soir,
d'une chambre anonyme
Je me souviens d'amour,
je me souviens des gestes
Le fiacre du retour,
le parfum sur ma veste

Je me souviens si tard,
je me souviens si peu
De ces trains de hasard,
d'un couple d'amoureux
Je me souviens de Londres,
je me souviens de Rome
Du soleil qui fait l'ombre,
du chagrin qui fait l'homme

Ce n'est pas du sang
qui coule dans nos veines
C'est la rivière de notre enfance
Ce n'est pas sa mort
qui me fait d'la peine
C'est de n'plus voir
mon père qui danse

Ce n'est pas du sang
qui coule dans nos veines
C'est la rivière de notre enfance
Ce n'est pas sa mort
qui me fait d'la peine
C'est de n'plus voir
mon père qui danse

The River of Our Childhood (2004)

I remember a tree,
I remember the wind
From these rumors of waves
at the end of the ocean
I remember a city,
I remember a voice
Of those Christmases that shine
in the snow and the cold

I remember a dream
I remember a king
Of a summer that is coming to an end,
of a wooden house
I remember the sky
I remember the water.
And a lace dress
torn in the back

It's not blood
flowing in our veins
It's the river of our childhood
It's not his death
which hurts me
It is to no longer see
my father dancing

I remember a lighthouse,
I remember a sign
and a light in the evening,
an anonymous room.
I remember love,
I remember the gestures
The carriage back,
the perfume on my jacket

I remember so late
I remember so little
Of these trains of chance,
of a loving couple
I remember London,
I remember Rome
From the sun that makes the shade,
of the sorrow that makes man

It's not blood
flowing through our veins
It's the river of our childhood
It's not his death
which hurts me
It is to no longer see
my father dancing.

It's not blood
flowing through our veins
It's the river of our childhood
It's not his death
which hurts me
It is to no longer see
my father dancing

(GarouBelle - Notre Dame de Paris)     https://youtu.be/MEODTN06mJE

Version Instrumentale
Video Avec Paroles
Version Chantée
Video Avec Paroles

(Un chanteur interprète le guide vocal)

Back to Top

Back to HomePage