Français en Chansons
Michel Sardou - part 2

En novembre 1975, sort le 45 tours 
Le France, chanson dans laquelle Sardou s'exprime au nom du paquebot du même nom, à cette époque amarrée à un quai du port du Havre.

In November 1975, the 45 single Le France, a song in which Sardou speaks on behalf of the liner of the same name, at the time moored at a dock in the port of Le Havre.

La chanson, qui devient par la suite un classique de son répertoire, se vend à plus d’un million d’exemplaires et lui vaut d'être salué par les syndicats et le Parti communiste français, malgré son image de chanteur engagé à droite.

The song, which later became a classic of his repertoire, sold more than a million copies and earned it praise from trade unions and the French Communist Party, despite his image as a right-wing singer.

Après la tournée de 2001, Sardou semble en effet s'être retiré de la scène musicale pour se consacrer à ses activités de comédien et de directeur du théâtre de la Porte-Saint-Martin, qu'il achète en 2001.

After the 2001 tour, Sardou seems to have retired from the music scene to devote himself to his activities as an actor and director of the Porte-Saint-Martin theatre, which he bought in 2001.

Michel Sardou reprend la scène avec une nouvelle tournée s'étendant jusqu'en 2005, passant notamment par Belgique en Suisse et au Québec. Le duo avec le chanteur québécois Garou, La Rivière de notre enfance, lui ouvre à nouveau les portes des principales radios musicales généralistes.

Michel Sardou returns to the stage with a new tour that lasted until 2005, including Belgium Switzerland and Quebec.
The duet with Quebec singer Garou, La Rivière de notre enfance, once again opened the doors to the main general music radio stations.

Depuis la fin des années 2000, il accorde une place de plus en plus importante à ses activités de comédien de théâtre.

Since the late 2000s, he has placed an increasing emphasis on his activities as a theatre actor.

Musiques et paroles

Le France

En Chantant

La Rivière de notre Enfance

            * * * * * * *

Michel Sardou - part 1

Back to Top

Back to HomePage