Français en Chansons

La Maladie D'Amour - Michel Sardou

La Maladie d'amour (1973) fait partie des plus grands succès du chanteur, et de la décennie en France.

Il s'agit de la quatrième chanson la plus vendue de l'artiste, puisque le titre s'est écoulé à plus d'un million d'exemplaires  derrière Les Lacs du Connemara, En chantant, et Dix ans plus tôt.

Elle est d'ailleurs restée au sommet du hit-parade pendant dix semaines. Sa mélodie utilise la ligne harmonique du Canon de Pachelbel.

The Sickness of Love (1973) was one of the singer's greatest hits, and of the decade in France.

This is the artist's fourth best-selling song, as the title has sold more than a million copies, behind The Lakes of Connemara, In Song, and Ten Years Earlier.

It remained at the top of the charts for ten weeks. Its melody uses the harmonic line of Pachelbel's Canon.

Version Instrumentale

Version Chantée
(Un chanteur interprète le guide vocal)

La maladie d'amour (1973)

Elle court, elle court,
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans

Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris

Elle fait chanter les hommes
Et s'agrandir le monde
Elle fait parfois souffrir
Tout le long d'une vie

Elle fait pleurer les femmes
Elle fait crier dans l'ombre
Mais le plus douloureux
C'est quand on en guérit

Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris

Elle surprend l'écolière
Sur le banc d'une classe
Par le charme innocent
D'un professeur d'anglais
Elle foudroie dans la rue
Cet inconnu qui passe
Et qui n'oubliera plus
Ce parfum qui volait

Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris

Elle fait chanter les hommes
Et s'agrandir le monde
Elle fait parfois souffrir

The Sickness of Love (1973)

She runs, she runs
The love disease
In children's hearts
From seven to seventy-seven years old

She sings, she sings
The insolent river
Who unites in its bed
Blonde hair, grey hair

She blackmails men
And expanding the world
It sometimes makes you suffer
Throughout a lifetime

It makes women cry
She makes her scream in the shadows
But the most painful
That's when you cure it.

She runs, she runs
The love disease
In children's hearts
Seven to seventy-seven years old
She sings, she sings
The insolent river
Who unites in bed
Blonde hair, grey hair

She surprises the schoolgirl
On the bench of a class
By innocent charm
From an English teacher
She's on the street.
This passing stranger
And who will never forget
This perfume that was flying

She runs, she runs
The love disease
In children's hearts
Seven to seventy-seven years old
She sings, she sings
The insolent river
Who unites in its bed
Blonde hair, grey hair

She blackmails men
And expanding the world
It sometimes makes you suffer

Version Instrumentale
Video Avec Paroles

Version Chantée
Video Avec Paroles
(Un chanteur interprète le guide vocal)

Back to Top

Back to HomePage