Français en Chansons
Barbara

Barbara (Barbara Brodi),
née 1930 à Paris et morte 1997 .
Nombre de ses chansons sont devenues des classiques de la chanson française, notamment : Une petite cantate, 
Dis, Quand Reviendras-tu?, 
Nantes, Göttingen, La Dame Brune,
L’Aigle Noir, Marienbad,
ou encore
Ma Plus Belle Histoire d’Amour.

Barbara a joué dans trois films pour le cinéma et dans deux pièces musicales sur scène : Madame en 1970 et Lily Passion en 1985. Depuis 2010, le « prix Barbara » récompense chaque année une jeune chanteuse francophone.

1950. Elle se rend à Bruxelles. Elle  commence à chanter dans des cabarets sous le nom de Barbara Brodi. Son répertoire est constitué de chansons d’Édith Piaf, et Juliette Gréco.

En 1950, elle rencontre Jacques Brel avec qui elle va se lier d'une très grande amitié. Plus tard Brel l'encourage à écrire elle-même ses propres chansons. 
En 1971, il lui offrira un premier rôle dans son film Franz.

Barbara (Barbara Brodi),
born 1930 in Paris and died 1997 .
Many of her songs have become classics of French song, notably:
A little cantata, Say,
When are you coming back? 
Nantes, Gottingen, The Brown Lady,
The Black Eagle, Marienbad,
or
My Most Beautiful Love Story.

Barbara has appeared in three films for the cinema and in two stage musicals:
Madame in 1970 and Lily Passion in 1985. Since 2010, the "Barbara Prize" has been awarded annually to a young French-speaking singer.

1950. She went to Brussels.
She began singing in cabarets under the name Barbara Brodi.
Her repertoire consists of songs by Edith Piaf, and Juliette Gréco.

In 1950, she met Jacques Brel with whom she will bond with a very close friendship. Later Brel encourages her to write her own songs.
In 1971, he offered her a leading role in his film Franz.

En 1955 Barbara retourne à Paris où elle chante dans de petits cabarets. C’est sous le nom de Barbara qu’elle effectue son premier passage à la télévision, (1958) dans l’émission Cabaret du Soir.
À cette époque elle commence à écrire.

Elle enregistre Barbara chante Brassins puis Barbara chante Jacques Brel : le premier de ces albums est couronné par l’Académie Charles-Cros dans la catégorie “Meilleure interprète”

In 1955 Barbara returned to Paris where she sang in small cabarets. It was under the name Barbara that she made her first appearance on television, (1958), in the show Cabaret du Soir.
At this time she began to write.

She recorded Barbara Sings Brassens and Barbara Sings Jacques Brel: the first of these albums was crowned by the Académie Charles-Cros in the category "Best Performer".

1964, elle se rend a Göttingen en Allemagne. L'avant-veille de son départ, elle offre au public la chanson Göttingen. Dans les années 1980, les hommes politiques se saisiront de la chanson pour promouvoir l'amitié franco-allemande.

In 1988, Barbara recevra la Médaille d’honneur et l'Ordre du Mérite fédéral.

1964, she went to Göttingen, Germany. The day before her departure, she offered the audience the song Göttingen.
In the 1980s, politicians seized on the song to promote Franco-German friendship.

In 1988, Barbara was awarded the Medal of Honour and Order of Federal Merit.

En décembre 1966, Barbara se produit à Bobino, où elle interprète notamment
Au cœur de la nuit , trois ans avant L'Aigle Noir, elle y évoque 
“un bruissement d'ailes qui effleure son visage”.

 En 1967, elle écrit avec Georges Moustaki, La Dame Brune, chanson d'amour qu'ils interprètent en duo.

En février 1969, Barbara est à l’Olympia. À la fin de la dernière représentation, à la stupeur générale, elle annonce qu’elle arrête le tour de chant.

Toutefois, la chanteuse reviendra sur les scènes du music-hall après trois ans d'absence.

In December 1966, Barbara performed in “Bobino”, where she performed
In the Heart of the Night, three years before The Black Eagle, she evokes
"a rustle of wings that touches her face".


In 1967, she wrote with Georges Moustaki, The Brown Lady, a love song they performed as a duet.

In Feb 1969, Barbara is at the Olympia. At the end of the last performance, to the general amazement, she announces that she would be stopping singing tours.

However, the singer would return to the stages of the music hall after three years of absence.

En 1978, elle fait un retour remarqué à l'Olympia. Son album Seule est l’une des meilleures ventes de 1981. C’est lors de ce spectacle que la voix de la chanteuse se brise. Elle ne cherchera pas à le cacher mais saura au contraire se servir de cette voix, désormais « au crépuscule », pour renforcer l’aspect dramatique et authentique de son interprétation.

L’année suivante, elle reçoit le Grand Prix National de la Chanson en reconnaissance de sa contribution à la culture française.

Elle s'investit dans la collecte de fonds pour le traitement du sida. Elle rend visite aux malades dans les hôpitaux et dans les prisons. Lors de ses concerts, elle met des corbeilles de préservatifs à la disposition des personnes venues l’écouter. 

En 1988, elle est faite Chevalier de la Légion d'honneur par le président de la République François Mitterrand.
En 1994, elle obtient la Victoire de l'artiste interprète féminine de l'année aux Victoires de la Musique (qu'elle obtiendra une seconde fois 1997)


Son ultime tournée débute à Dijon, le 1er février 1994. Sa dernière apparition un mois plus tard sur scène a Tours.

In 1978, she made a remarkable return to the Olympia. Her album Alone was one of the best-selling albums of 1981.
It is during this show that the singer's voice breaks. She would not try to hide it but would instead use this now dusky voice to reinforce the dramatic and authentic aspect of her interpretation.


The following year, she received the Grand Prix National de la Chanson in recognition of her contribution to French culture.

She became involved in raising funds for the treatment of AIDS. She visits patients in hospitals and prisons.
During her concerts, she made baskets of condoms available to people who come to listen to her.


In 1988, she was made a Knight of the Legion of Honour by the President of the Republic François Mitterrand.
In 1994, she won the Award of the Female Performer of the Year at the Music Awards (an award she won a second time in February 1997).

Her final tour began in Dijon on February 1 1994. Her last appearance on stage was one month later was in Tours.

Musiques et paroles

Ma Plus Belle Histoire d'Amour

L'Aigle Noir

La Dame Brune

Back to Top

Back to HomePage